Séjour au Sri Lanka : quels sont les dangers à éviter ?

Séjour au Sri Lanka : quels sont les dangers à éviter ?

17 décembre 2020 0 Par Sarah

Le Sri Lanka fait rêver. Mais pour beaucoup, ce pays conserve des parts d’inconnu. La prudence est donc de mise. Certes, le Sri Lanka n’est pas le pays le plus dangereux au monde. En revanche, ce pays n’est pas épargné des événements indésirables comme les risques naturels, les tensions politiques… Comme dans tout pays étranger, les voyageurs doivent se montrer très vigilants quant à leur sécurité personnelle. Vous trouverez ici des informations à considérer sur les dangers à éviter au Sri Lanka.

Les activités sismiques, le climat…

Vous devez vous renseigner sur les risques naturels qui peuvent survenir afin d’assurer votre sécurité dans les terres sri-lankaises. Et ce, quel que soit le type de séjour que vous avez choisi, à l’instar d’un voyage sur mesure au Sri Lanka, ou d’une escapade sans passer par un voyagiste.

Pour commencer, il est important de bien vous renseigner sur le climat. Tout comme certains pays d’Asie, le Sri Lanka subit la mousson. Durant cette période, les précipitations sont assez violentes. Si vous partez durant cette saison, il faut s’attendre à de fortes pluies, pouvant provoquer des inondations, des glissements de terrain… La saison des moussons dure de novembre à février pour la région du nord-est, de mai à septembre pour le sud-ouest. D’avril à décembre, il y a même des risques de typhons.

De par sa situation géographique, le Sri Lanka peut être frappé par des activités sismiques importantes. Il n’est pas rare de ressentir des tremblements de terre. Parfois, les tremblements peuvent être très violents allant jusqu’à provoquer des tsunamis. N’hésitez pas à bien vous renseigner avant le départ.

Les agressions, les faux guides, les chauffeurs de tuk-tuk…

Comme dans tout autre pays d’Asie, le Sri Lanka n’est pas épargné par les agressions, en particulier à l’encontre des femmes. Les femmes étrangères sont le plus souvent les victimes. Il y a donc certains comportements à éviter lors d’un voyage au Sri Lanka. Tout d’abord, n’entrez pas dans n’importe quel institut de beauté ou de massage.

C’est dans ces lieux qu’ont été enregistrés le plus de cas d’attouchements sexuels. Si vous voyagez seule, ne vous promenez pas la nuit. Les risques d’agressions sont plus importants à la nuit tombée, que ce soit dans les bars, les discothèques… Les quartiers peu fréquentés et les plages isolées sont aussi à proscrire.

Sachez que le Sri Lanka n’est pas également épargné par la délinquance. Le risque de vol existe. Il n’est pas rare de trouver des groupes de voyous. Évitez les transports publics et d’autres lieux publics très fréquentés. Les pickpockets opèrent souvent dans ces lieux. Aussi, faites attention aux faux guides ! Ils n’en ont qu’après votre argent. Par ailleurs, certains chauffeurs de tuk tuk peuvent être peu scrupuleux. Ils n’hésiteront pas à vous proposer des tarifs exorbitants pour un petit trajet. Certains essayent même de se faire passer pour un guide en proposant des visites de lieux touristiques. La facture risque d’être très salée.

Les tensions politiques, les conséquences des guerres…

Ces dernières années, les tensions politiques et les tensions entre les communautés religieuses se sont accentuées au Sri Lanka. Les risques de confrontations inter-religieuses ne sont pas nuls. Alors, restez sur vos gardes et évitez les grèves ou d’autres manifestations.

Il ne faut pas également oublier que le Sri Lanka a subi une longue période de crise et de guerre. Même si l’armée locale travaille beaucoup pour sécuriser les lieux, il faut rester vigilant. En effet, certaines zones peuvent cacher des mines. Tenez-vous informer des zones rouges.

Un dernier point important, la conduite au Sri Lanka… Les routes sont souvent encombrées, surtout dans les grandes villes. Beaucoup de conducteurs locaux ne respectent pas les règles de circulation. Si vous prévoyez de louer un véhicule pour vos déplacements, privilégiez les services d’un chauffeur habilité pour le transport de touristes. Il est préférable de ne pas conduire par vous-même.